Voyage en Italie... ou presque

4 Contributions Démarré le : 15/03/2017

Écrit par : ALEX ALEXIAN

ALLEZ SAVOIR !

Extrait

Allez savoir ? Moi, je sais très bien ce que je n’aime pas. Pourtant, je le fais quand même. Naviguer dans les magasins. Feuilleter les magazines, où s’exhibent de grandes girafes offertes aux regards concupiscents des hommes à l’affût du moindre décolleté. Ils se laissent flinguer par leurs regards froids et provocateurs. Baise-moi....

Voir

Écrit par : Aude Cattani

Bouderie

Extrait

Enfin, la jungle, c’est une façon de parler. Une jungle de « plazza », de « loggia », de « fontana », des musées, des galeries, des terrasses de café, des chevelures brunes qui se recoiffent toutes seules dans le vent, des éclats de rire de jeunes filles heureuses, de jeunes garçons dragueurs, une jungle de passants qui ont ...

Voir

Écrit par : ALEX ALEXIAN

A FLORENCE

Extrait

L’asphalte ramollit sous la morsure du soleil. Mes semelles compensées m’isolent un peu de ce magma bitumeux. Main dans la main, nous allons nous rafraîchir dans la gelateria recommandée par un de nos amis. Je suis restée dans l’expectative devant l’interminable comptoir. Les appellations des sorbets et des glaces m’évoquent...

Voir

Écrit par : ALEX ALEXIAN

SUITE UN VOYAGE EN ITALIE... OU PRESQUE

Extrait

Quelle nuit affreuse, effrayante, épouvantable. Au petit matin, piquant enfin du nez, les rayons de soleil heurtent ma macule au staccato des bogies. Heureusement, mon petit mari chéri revient du wagon restaurant armé de cafés et croissants. Il me porte secours, trouve mes lunettes noires juste avant que ne se déclenche une crise ophtalmique. ...

Voir

Écrit par : Aude Cattani

Voyage en Italie... ou presque

Extrait

Je rentre tard du travail. J’ai des horaires décalés. Comme chaque nuit, la voiture suit le tracé de la route toute seule, je n’ai même pas l’impression de conduire. Mon vieil autoradio marche quand il veut. Grésille. Crachote. Une forêt à gauche, un parc à droite. C’est une banlieue verte, aisée et silencieuse. Un peu plus loin, les cadres supérieurs dorment et leurs enfants ...

Voir