Ce site est encore en développement. N’hésitez pas à nous faire savoir si vous rencontrez un bug. Merci de votre aide :)

LA GRINGA ET LE BOSS

Retour à l'arbre

Plutôt gentille, la gringa.

-Dis donc, Patrick, que se passe-t-il ? On avait besoin de toi pour la réunion de ce matin, tu sais que c’est un client difficile. Heureusement, Juliette t’a remplacé au pied levé. Elle va faire son chemin dans la boîte la petite.

Comment s’appelait-elle déjà ? Un prénom en P, Pandora, Priscilla ou…  ?

-Écoute-moi bien Martinez, je suis rentré très tard hier soir, un peu éméché il faut bien le dire, et j’ai fait une mauvaise chute dans l’escalier, ce con d’ascenseur m’a fait le coup de la panne.

Une panne qui a bien pu parler de panne ?

-Rien de cassé ?

-Non rien, mais un sacré coup de…

Il va bientôt me lâcher la grappe, j’ai le ciboulot en capitolade.

-… après une journée de repos, je serai opérationnel dès demain matin. Remercie Julie de ma part.

-Je n’y manquerai pas, mais méfie-toi, elle n’a pas ses deux pieds dans le même sabot.

-T’inquiète, j’assure encore.

-A demain, on compte sur toi.

-C’est ça.

Une bonne douche et je serai d’équerre. Un café salé, un Alkaselzer et un verre d’eau argileuse pour faire baisser le ph de mes intestins. Ah ! le prénom me revient, Pénia. Je ne le crois pas, la déesse de la pauvreté, c’est-à-dire des emmerdes. Et puis, qu’il y a-t-il d’écrit au rouge à lèvres sur le miroir de la salle de bain ? Bienvenido en el club. Club, quel club ? Le Club Med ? C’est passé de mode. Ceux qui y vont encore sont des has been. La bonne époque est révolue, on pourrait dire que ça s’est embourgeoisé. Les prix ont suivi et les GO se démènent toujours aussi fébrilement pour créer une ambiance débile. Ils se sont maintenant transformés en escort boy, à la mine fatiguée, aux traits tirés et aux objectifs impératifs. Ce qui, à l’époque, était un plaisir est devenu une corvée, se taper toutes ces bourges, à croire qu’Emma Bovary à fait des émules. La liberté sexuelle a fait long feu, les parties de jambes en l’air sont plus ou moins devenues une obligation. Sortez, mais sortez couvert. Le Club Med est-il devenu l’AIDS Club ? Et ma charmante petite gringa ne m’a-t-elle pas convié à ce club très ouvert ? Il n’est même pas nécessaire d’être introduit par un parrain, et ce sans cotisation annuelle. Pénia m’a dit qu’elle était une ancienne GO. Ancien veut dire qu’elle a passé la trentaine et qu’il faut vite se recycler. Alors que signifie ce Bienvenido en el club ? Une invitation aux soirées latino, sur les péniches du bord de Seine. Ou bien le partage d’un érotisme qui serait l’approbation de la vie jusque dans la mort ? Comme l’écrivait George B. dans son traité de philosophie.

A suivre

Vous connaissez un auteur talentueux ?

Inscrivez-vite son adresse email, nous lui enverrons une invitation pour qu’il découvre notre plateforme collaborative !