Ce site est encore en développement. N’hésitez pas à nous faire savoir si vous rencontrez un bug. Merci de votre aide :)

Strange Night

Retour à l'arbre

Notre groupe se dirige rapidement vers le métro. A peine arrivée, Nyx repart donc avec nous. La soirée est censée se poursuivre chez moi pour une soirée film. Je me suis mis en tête de refaire la culture cinématographique de Luna. Comme le dit Daniel Pennac, il y a trois types de personnes dans la relation à la connaissance. Ceux qui s’en foutent. Les « gardiens du savoir ». Et les passeurs. Je fais partie du dernier cadran, ceux qui veulent partager. J’ai découvert des œuvres qui m’ont touché, il serait égoïste de les garder pour moi. Ce soir j’ai en tête un grand classique : Gladiator. J’espère que ça leur plaira.

Luna profite de mon inattention lors de la longue descente des escalators de place Monge pour poser des questions à Nyx. Cela me fait sourire. Surtout de voir la première un peu frustrée par le manque d’interactivité et les réponses raccourcie de l’autre. C’est un peu comme avoir un livre et ne pas pouvoir l’ouvrir entièrement et n’en récupérer que quelques mots hors contexte. Pour le reste c’est à nous de retracer le fil de la pensée de l’auteur. Frustrant mais clairement intriguant, intéressant.

Rapidement nous montons dans la rame, ligne 7 direction Villejuif. Il n’y a pas beaucoup de monde. Rien de bien spécial surtout. Moi qui m’attendait à ce que le weirdness magnet que Luna se trimballe se mette à l’œuvre je suis un peu déçu ; il nous reste encore toute la ligne 6 pour vérifier son apparition, ou le RER A, pas mal de possibilités avant arrivée à destination.

Nyx ne porte pas son casque. J’en profite pour lui tendre le mien qu’elle met autour de son cou. Je m’attendais à ce qu’elle s’isole mais au lieu de ça elle écoute attentivement Luna lui parler des ateliers d’écriture. Elles s’entendent bien, en tout cas elles en ont l’air. Pour une fois je prête également une oreille attentive et silencieuse, me retenant de parler.

J’aime bien le métro 6, une partie est montée sur un viaduc permettant de voir Paris de nuit. Rapidement il redescend dans les profondeurs à l’approche de Nation. Plus qu’une station avant le RER. Je sors mon téléphone pour regarder mes messages, mais plus de 4G et à peine du réseau. Je soupire quand Luna se tourne vers moi.

« Tu m’avais pas dit que Nyx nous rejoignait ! » s’exclama-t-elle

Je commence à me confondre en excuses quand la rame ralentit brutalement puis s’immobilise avant de nous plonger dans le noir. Aucune lumière, pas même de secours. La lampe de mon téléphone allumée je m’assure que tout le monde est encore là. Une. Deux. Parfait.

Luna m’adresse un regard complice. Je pouffe de rire alors qu’on prononce ensemble « Weirdness Magnet » devant une Nyx légèrement interloquée. Notre hilarité n’est stoppée que par une voix grésillante annonçant un problème technique.

J’en profite pour m’asseoir, posant mon sac au sol. Ma lampe éclaire chichement et si je souhaite préserver ne serait-ce qu’un peu de batterie je ferais mieux de l’éteindre. Luna m’imite et s’assoit à mes côtés. Nyx reste debout et semble regarder le plafond avec attention bougeant la tête comme pour suivre des yeux quelque chose qui nous échapperait.

A suivre

Vous connaissez un auteur talentueux ?

Inscrivez-vite son adresse email, nous lui enverrons une invitation pour qu’il découvre notre plateforme collaborative !